Détail Article

Vers une économie post-capitaliste ?

L’économie collaborative se développe-t-elle toujours en faveur de ses utilisateurs ? Pas forcément. Des plateformes, comme Airbnb, Uber ou Facebook, opèrent une véritable captation de la valeur sans rétribution partagée. Il serait juste que les utilisateurs soient eux-mêmes détenteurs des plateformes.

Grâce à la technologie numérique et à Internet, la société civile est aujourd’hui capable de s’auto-organiser et de créer de la valeur sans permission, c’est-à-dire sans nécessairement passer par des intermédiaires comme les entreprises ou l’État. Cette économie collaborative basée sur un fonctionnement de « pair à pair » prend deux formes principales. La première, le pair à pair commun rassemble des personnes autour d’un objet commun (logiciel libre, design partagé…). Ce commun est une chose partagée, maintenue et défendue par une communauté qui émet ses propres normes de régulation. On y retrouve trois éléments fondamentaux : la ressource, la communauté qui gère cette ressource et une gouvernance active qui édicte des règles. Cette forme de collaboration des « communs » existe depuis longtemps à travers les prés communaux ou les coopératives, mais elle est revitalisée par le numérique.

 

Lire la suite de l'article sur : confrontations.org/la-revue/vers-une-economie-post-capitaliste

 

Article de Michel BAUWENS

Fondateur de la Fondation pour les alternatives P2P

Le 10.02.2017 à 09h38

Zoom sur

concours.jpg jeunes_01.jpg