Notice Bibliographique

Fondation Robert Schuman
  • Auteur : Cyrille Schott
  • Date : 05/03/2018
  • Type : Policy paper
  • Thèmes :
    • Etats membres

Une analyse de la relation franco-allemande dans le contexte politique né des dernières élections

Au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron, les hebdomadaires allemands, die Zeit et der Spiegel, publient sa photo en première page. Le choix de celui qui va diriger la France est ressenti comme un évènement majeur en Allemagne, signe de l'intensité des liens entre nos deux pays. Il faut toutefois s'arrêter sur les légendes accompagnant ces photos et la mise en scène de celles-ci. Die Zeit représente Macron les yeux clos et la tête surmontée d'une auréole, avec en gros titre "Der Heiland", "le Sauveur", et le texte suivant : "Emmanuel Macron est considéré désormais comme le sauveur de l'Europe. Cependant, en France, il est haï par beaucoup de gens, et pas seulement à droite. Qu'avons-nous à attendre de lui ?" Der Spiegel entoure son portrait en buste d'un halo bleu-blanc-rouge, avec le titre suivant "Teurer Freund", "Cher ami" au sens de "coûteux ami", ainsi que le précise le texte d'accompagnement : "Emmanuel Macron sauve l'Europe...et l'Allemagne doit payer", le tout en tricolore. L'on perçoit dans ces mises en page de l'admiration, du soulagement s'agissant de l'Europe, de l'ironie et de l'inquiétude : Macron veut faire payer l'Allemagne.

Consulter le document

Zoom sur

concours.jpg jeunes_01.jpg